Sélectionner une page

…pourtant, la motivation n’est plus…Connaissez-vous cette sensation désagréable qui vous saisit lorsque votre alarme retentit le matin ? Cette envie de replonger direct dans le sommeil et de vous faire porter pâle pour la journée… voire pour la semaine ? Ce sentiment d’être contraint de suivre une voie, fermement encouragé par votre petite voix intérieure, alors que le nœud que vous ressentez à l’estomac vous suggère de partir en courant ? En bref, votre motivation s’est clairement fait la malle…

Si vous en êtes à ce stade et que la situation perdure, il est temps de faire une pause et de prendre le temps de vous interroger sérieusement sur la situation. Si exercer votre job vous pèse autant, c’est que quelque chose d’important se passe pour vous. Je vous propose de faire le point sur là où vous en êtes en 4 questions essentielles.

1- Est-ce que j’exerce mes talents chaque jour ?

Nous avons tous des talents. Des aptitudes naturelles que nous mettons en œuvre sans effort et avec plaisir. Vous savez, cette sensation de flow : le temps file sans que vous ne vous en rendiez compte. Si votre métier ne vous permet pas ou plus d’utiliser vos talents, difficile de conserver votre motivation, car vous allez devoir mettre de l’effort dans tout ce que vous faites. Or, notre cerveau aime la facilité… Donc, si l’effort n’est pas motivé par un contexte qui vous plaît, c’est l’épuisement assuré au bout d’un moment.

Vous adorez le contact humain mais votre poste de commercial a été sédentarisé ?

Vous êtes un créatif né et vous pullulez d’idées nouvelles, mais votre nouveau manager vous restreint à sa ligne de conduite ?

Vous avez des talents de leadership, mais on ne vous a pas confié de projet ambitieux depuis plusieurs mois ?

Il est temps de vous interroger sur la façon de remettre dans votre quotidien professionnel ce pour quoi vous êtes doué.

 

2- Est-ce que mon travail et mon environnement professionnel me permettent d’honorer mes valeurs ?

On peut adorer son job, mais évoluer dans un environnement professionnel avec lequel on n’est pas en phase. C’est d’ailleurs souvent incompréhensible lorsque cela se présente. Une sorte de sentiment inconfortable vous habite, alors que rien de vraiment flagrant ne justifie cet inconfort : un boulot intéressant, des collègues sympas, un salaire plus que décent… Bref, vous vous dites « je n’ai pas à me plaindre ». Sauf que votre éco-système pousse la sonnette d’alarme.…La motivation n’est plus… Que vous dit votre système de valeurs ?

Vous travaillez dans une entreprise qui fabrique des dosettes encapsulées en aluminium ? Si l’écologie est une valeur forte, elle est forcément mise à mal.

Vous évoluez dans une structure hyper-hiérarchisée, alors que la liberté est pour vous une valeur fondamentale ? Aïe…

Vous devez rendre des comptes très régulièrement sur votre travail ? Cela chahute votre valeur-phare, la confiance.

Faites la liste de vos valeurs et mettez-les en perspective de votre situation professionnelle. Vous devriez rapidement comprendre d’où vient votre démotivation.

 

3- Si je continue ainsi, est-ce que je serai fier.e de la trace que je laisserai au moment de quitter ce monde  ?

Nous sommes tous mortels et un jour nous quitterons cette terre. C’est une perspective que la plupart des gens redoutent et refusent d’imaginer. Pourtant, prendre le temps de s’interroger aujourd’hui sur ce qu’on a envie de laisser demain, va vous permettre d’aller chercher en vous ce qui vous anime profondément. Et de vous autoriser à le créer.

  • Qu’aimeriez-vous transmettre à vos enfants ?
  • Quelle image avez-vous envie de laisser à votre entourage ?
  • Qu’est ce que vous aimeriez que les gens disent de vous quand vous ne serez plus là ?

Est-ce que la façon dont vous menez votre vie professionnelle est cohérente avec ce que vous souhaiteriez être ? Vous pouvez décider dès à présent d’incarner dans votre vie professionnelle cette personne que vous avez envie de devenir. Cela vous amènera ainsi à évaluer si votre environnement professionnel actuel est propice à cela… Et peut-être à faire évoluer vos propres fonctionnements pour pouvoir y parvenir…

 

4- Est-ce que je sais à quoi je contribue de plus grand, à travers le job que j’exerce ?

Trouvez-vous un sens à ce que vous faites chaque jour ? Le fameux WHY des anglosaxons. Au-delà du fait de travailler, de mettre en œuvre des projets, d’atteindre des objectifs, avez-vous le sentiment de contribuer à quelque chose d’important pour vous ? Cette importance est toujours relative. Elle dépend de ce qui vous touche, de vos expériences passées, des valeurs qui sont les vôtres…

Par exemple : un agent immobiliser, au-delà de vendre des maisons, peut avoir le sentiment de participer au bonheur des gens, en leur permettant de réaliser un projet de vie important.

Le coach sportif, au-delà de faire des cours de fitness, peut se sentir utile en accompagnant les personnes à être mieux dans leur corps.

La vendeuse en prêt-à-porter, au-delà de vendre des vêtements, peut vibrer à l’idée d’aider les gens à se sentir beaux.

Cherchez le sens derrière le travail que vous exercez chaque jour. Tirez le fil et trouvez ce qui vous anime. Cherchez le but ultime de votre engagement professionnel. Et si vous n’y parvenez pas, vous avez peut-être une bonne raison de changer de job…

 

Si vous n’avez pas répondu OUI à toutes les questions, prenez le temps de recalibrer et de faire le point sur celle(s) qui bloquent. Il suffit parfois de peu pour vous remettre sur le bon axe.

Bien sûr, ces questions vous pouvez vous les poser au-delà de votre vie professionnelle. Elles nourriront sans doute une belle réflexion…

 

******************************************************************************************************************************

 Pour aller plus loin, retrouver du sens et reprendre confiance, téléchargez mon cahier d’exercice gratuit “J’ai perdu ma boussole” en cliquant ici.

Besoin de vous faire accompagner et de libérer enfin votre puissance intérieure ? Et si on en parlait lors d’une session découverte ? Je réserve un créneau tout de suite !

Et pour prendre dès à présent les bonnes habitudes, découvrez mon précédent article “Les 6 expressions que tu dois absolument bannir de ton vocabulaire si tu veux changer de vie”