Tout le monde n’a pas la même aisance sociale. Certaines  personnes disposent d’une capacité naturelle à créer du lien. D’autres ont de vraies difficultés à adopter les codes et attitudes nécessaires à se faire des amis et relations. Si vous lisez cet article, sans doute avez-vous déjà vécu ce sentiment. L’impression de ne pas être intéressant. La sensation de n’avoir pas grand chose à dire. Ou alors, vous pensez que c’est aux autres de venir vers vous, sinon, tant pis pour eux, ils ne méritent pas de vous côtoyer. Mais au fond de vous, vous aimeriez pouvoir nouer facilement de nouvelles amitiés (et plus si affinités). Alors, lisez vite cet article. Je vous révèle 4 clés, scientifiquement prouvées, qui vont vous aider à créer un nouveau cercle relationnel.

CLE 1 – SE FAIRE DES AMIS EN UN SOURIRE

Le sourire est une arme infaillible. Non seulement, il est bon pour nous (cf mon e-book «Boostez votre énergie») mais c’est un formidable créateur de lien. Imaginez, vous arrivez à la caisse d’un supermarché. Deux caisses sont ouvertes et libres. Vous avez donc le choix entre deux caissières  : l’une peu amène, vous regarde du coin de l’oeil et l’autre en vous apercevant, vous sourit. Vers quelle caisse vous dirigez-vous  ?

Le sourire est rassurant et met votre interlocuteur dans des dispositions favorables. De multiples études ont été menées sur le sujet. Elles aboutissent toutes aux mêmes conclusions; Une personne souriante est naturellement perçue positivement : amicale, sociale, intelligente, gentille, mais également  plus sincère et plus compétente.

Donc, quand vous souhaitez créer du lien, affichez un sourire le plus naturel possible. Evitez le sourire mécanique, qui étire juste les lèvres. Adoptez le sourire de Duchenne, ce sourire qui va en plus faire pétiller vos yeux. Couplez ce sourire avec un regard franc et sincère dans les yeux de votre interlocuteur. Effet de connexion assuré.

CLE 2 – PARLEZ DE L’AUTRE PLUTÔT QUE DE VOUS

Vous avez l’impression de n’avoir rien à dire ? C’est parfait. C’est un vrai avantage pour créer du lien. En effet, la plupart des gens pensent que pour se faire des amis, il est nécessaire de parler de soi, de montrer aux autres qu’on est intéressant. Erreur ! La façon la plus efficace de vous relier à l’autre est de vous mettre à son écoute. Laissez votre portable de côté et branchez-vous sur lui en lui posant des questions. On appelle ça l’écoute active. Si vous avez peur de ne pas savoir quelles questions poser, préparez à l’avance une liste de questions «sociales». «Tu es de la région ?», «Tu as des enfants ?», « Quelles sont tes passions ?» « Tu viens souvent par ici ?», etc.

Bien sûr, il ne s’agit pas de poser les questions en rafale, mais d’amorcer l’échange et d’avoir «un coup d’avance». Ensuite, laissez votre interlocuteur répondre, sans lui couper la parole, sans critiquer ses propos, ni donner votre avis. Utilisez plutôt cet espace d’échange comme une opportunité de mieux le connaître et relancez la conversation avec une nouvelle question si besoin. Par exemple, si vous l’interrogez : «Est-ce que tu as vu le dernier film d’Omar SY» et qu’il vous répond par l’affirmative, vous pouvez prolonger l’échange. «Tu es allé le voir récemment ?», «Qu’est ce que tu en as pensé ?», «Tu aimes cet acteur en général ?», etc.

Je peux vous garantir que l’écoute est une qualité rare, surtout dans une société où les sources de distraction sont multiples. Etre capable d’offrir cette pleine attention est un vrai cadeau et laissera un souvenir marquant de votre personne à votre interlocuteur.

Maintenant que le lien commence à se tisser, vous allez pouvoir le consolider en utilisant la clé 3.

CLE 3 – TROUVEZ-VOUS DES POINTS COMMUNS

Avez-vous constaté comme les points communs réunissent naturellement les personnes entre elles ?

Vous êtes en vacances dans un autre pays. A la table d’à côté, se trouve un couple de français. Il y a de fortes chances que, dès que l’occasion se présentera, l’un d’entre vous s’enquerra de savoir de quelle région l’autre est originaire. Idem si vous arrivez au square et que vous vous asseyez à côté d’un père de famille, dont le fils a le même âge que le vôtre, voire le même prénom. Vous devriez facilement trouver des choses à vous dire…

Se trouver des points communs fait tomber les barrières. Une sympathie naturelle se crée. L’échange, que vous avez peut-être eu du mal à amorcer, devient plus fluide. Vous instaurez de la proximité avec votre interlocuteur, car quelque chose vous unit. Les types de point communs sont vastes. Il n’est pas nécessaire qu’ils soient grandioses ou étonnants. Du lieu où vous vivez, de votre parcours professionnel ou scolaire, de vos traits de caractère ou simplement du nom de votre coiffeur, peuvent surgir des points communs.

Outre la proximité créée sur l’instant, cette découverte peut vous ouvrir à d’autres opportunités, comme partager une passion commune.

Soyez attentifs !

CLE 4 – MANIEZ L’ART DU COMPLIMENT

La critique est facile, mais savoir souligner ce qui nous plaît chez quelqu’un et lui dire est plus rare. Pourtant, manier l’art du compliment ne coûte rien et vous fera gagner des points. Attention, il n’est pas question de devenir dégoulinant et de noyer votre interlocuteur dans les superlatifs. Vous seriez vite repéré et considéré comme un flatteur. Vous risqueriez alors, au lieu de vous rapprocher, d’éveiller sa méfiance.

Le compliment qui fonctionne vraiment, c’est ce que Dale Carnegie* appelle «le compliment coeur de cible». Relevez une qualité qui vous a touché chez l’autre et argumentez. Par exemple : «Je te trouve vraiment splendide aujourd’hui. C’est vrai, le bleu de ta robe met en valeur tes yeux et ton bronzage.» ou «Je te trouve vraiment passionnant. On sent que tu maîtrises le sujet dont tu parles et que tu aimes  le partager».

Prenez le temps de relever les qualités que vous percevez chez l’autre, puis préparez votre argumentaire. Il suffit pour cela d’associer chaque qualité au contexte qui vous a fait les ressentir ou à la situation qui les a révélées.

En complimentant sincèrement votre interlocuteur, vous  renforcez son estime de soi et le mettez dans les meilleures dispositions à votre encontre. Votre capital sympathie augmente naturellement.

Pour conclure

Commencez à utiliser ces clés lors de vos prochaines rencontres. Plus vous prendrez l’habitude de les mettre en oeuvre, plus elles vous deviendront familières. Se faire des amis facilement deviendra vite pour vous une seconde nature. Vous pouvez d’ailleurs accélérer le processus en rencontrant des personnes avec lesquelles vous avez déjà un point commun. Par exemple en rejoignant une association sportive ou de loisirs. C’est en effet un point d’accroche idéal pour démarrer la construction de la relation. Mais n’oubliez pas que pour qu’une relation amicale ou amoureuse fonctionne, il faut être deux. Ne vous accrochez pas si, malgré vos efforts, aucun lien ne naît. Peut-être que le souhait de créer une relation n’est que le vôtre. Respectez-le et allez voir ailleurs…

*Voir le livre de Dale Carnegie “Comment se faire des amis”

A lire aussi : Les 3 livres qui ont changé ma vie

Les clés du spéléo existent aussi en vidéo

Vous avez envie de découvrir des clés pour améliorer votre vie, gagner en confiance en soi, mieux communiquer, être plus épanoui… ?

Rejoignez ma communauté sur You Tube !